Football: Amara : «On a présenté un dossier solide à la FIFA et Belmadi n’a pas encore tranché»

Le président de la fédération de football  Charaf Eddine Amara s’est de nouveau vu obliger de  s’expliquer, aux médias locaux au sujet  de son retrait de la tête de l’instance fédérale. Amara  a aussi évoqué le départ de l’ensemble du Bureau fédéral qui l’avait accompagné pendant son bref passage à la tête de la FAF    

« Je suis partant. J’attends juste de soumettre ma démission à l’AG »  

D’emblée la président de la FAF Charaf Eddine Amara affirme « Je suis démissionnaire. Je ne reviens pas sur ma décision. J’attends juste de soumettre ma démission à l’Assemblée générale, de manière officielle […] Oukali, Benhamza, Touil, Meddane, Nassiba Laghouati, ainsi que d’autres membres, ont tous décidé de déposer leur démission »  

« Certains membres du BF sont opposés mais ils sont dans l’obligation de le faire »  

L’ancien patron du CR Belouizdad Charaf Eddine Amara a enchaîné au sujet des membres du Bureau fédéral  « Certains se sont opposés à cela, alors qu’ils sont dans l’obligation de le faire.  Le 17 avril prochain, on déterminera la date de l’AG Ordinaire. Et c’est durant cette AG qu’on décidera de la tenue de l’Assemblée générale élective. Ce qui confirme notre départ avec le BF » A-t-il affirmé,  aux micros de différents médias présents  

« Belmadi ? Il y a du positif, mais cela ne veut pas dire que sa décision est prise »  

Abordé » au sujet de l’avenir de l’entraineur national  Djamel Belmadi à la barre technique de L’équipe algérienne, le président partant Charaf Eddine Amara semble optimiste mais ne confirme aucune option prise par Belmadi jusqu’ici. « Je suis toujours en contact avec le sélectionneur national. On n’a pas abordé véritablement ce sujet (son avenir, ndlr), car je sais qu’il est en période de réflexion et qu’il veut prendre son temps pour se remettre de cette désillusion. Certes, il y a du positif, mais cela ne veut pas dire que sa décision est prise. Il n’a pas encore tranché » confie Charaf Eddine Amara .

« Personne ne sait quelle sera la décision de la FIFA on va attendre le 21 avril »  

Bien entendu concernant le dossier le plus brulant qui intéresse l’ensemble des algériens,  à savoir le recours déposé  auprès de la FIFA contre l’arbitrage scandaleux de l’arbitre Gambien Bakary Gassama, le président de la FAF Charaf Eddine Amara répond qu’une  réponse est attendue le 21 avril prochain.  « Personne ne sait quelle sera la décision. Il y a eu de l’injustice envers l’Algérie et nous avons présenté un dossier solide. On va attendre la réponse de la commission compétente le 21 avril »  

M. A.  

About redaction

Check Also

Football: Rayane Djahl s’engage avec la Juventus

C’est l’un des plus grands espoirs du football Algérien. À 18 ans, Rayane Djahl vient …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *