Football: Atal convoqué le 18 décembre devant le tribunal correctionnel 

Faisant l’objet d’une information judiciaire, Youcef Atal a été libéré sous caution et placé sous contrôle judiciaire, par le juge d’instruction du parquet de Nice, au terme d’une garde à vue qui aura duré 14 heures dans les locaux de la police. Pour rappel, l’international Algérien à été accusé d’incitation à la haine à raison d’une religion et apologie du terrorisme. Des plaintes ont été déposées à son encontre par le maire de Nice Christian Estrosi, le préfet de la région PACA Christophe Mirmand et le CRIF. Saisi du dossier, le procureur de la République a décidé d’ouvrir une information judiciaire, dirigée par un juge d’instruction, suivant le code de procédure pénale. Le magistrat chargé de l’instruction à usé des pouvoirs qui lui sont conférés pour placer le football en garde à vue. En accord avec le juge d’application des peines, il a été décidé de placer le joueur de 27 ans sous contrôle judiciaire, avec une libéreration sous caution (80.000 euros). Cela dit Atal n’est pas encore au bout de sa peine, puisque le juge d’instruction a décidé de poursuivre et de traîner l’international devant les tribunaux. Toutefois, le joueur a quand même bénéficier d’une requalification des faits. Il n’est plus poursuivi pour apologie du terrorisme. Seule la plainte pour incitation à la haine à raison d’une religion a été retenu contre lui. Il est ainsi convoqué le 18 décembre prochain au tribunal correctionnel. 

Notons que l’incitation à la haine constitue un délit au code pénal Français. Lorsqu’elle est publique, c’est à dire qu’ elle a pu être lue ou entendue par plusieurs personnes sans lien entre elles, l’autre encoure une peine d’emprisonnement inférieur et /où à une amande allant jusqu’à 150.000 euros.

Red.

About redaction

Check Also

Football: Benzia évoque son avenir

Auteur d’une saison magnifique avec le Qarabag FK, le meilleur joueur algérien du dernier stage …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *