Football: Belmadi critique la pelouse de Tchaker, le MJS ouvre une enquête

L’un des points les importants de la conférence de presse de Belmadi, ce matin au CNT de Sidi Moussa, fût son nul doute celui relatif à l’état de la pelouse du stade Tchaker. Selon les informations parvenues au  coach des Verts, la pelouse aurait été sciemment laissée à l’abandon faute de renouvellement de la convention entre les services de la wilaya de Blida et la direction du stade. Une situation qui n’a pas du tout été du goût du sélectionneur national. Celui n’a pas été avec le dos de la cuillère pour dénoncer la manœuvre et fustiger par la même les responsables de ce qu’il a qualifié de sabotage.  » Depuis mon arrivée à la tête de la sélection, il y a toujours eu des problème de ce genre à Tchaker. Parfois la pelouse est bonne, comme cela fut le cas en juin dernier, et parfois elle est catastrophique, comme c’est le cas aujourd’hui. Ce n’est pas régulier. Il n’y a pas de continuité dans le travail de la part des responsables du stade. Pourtant, ils ont œuvré pour recevoir les matchs de l’EN à Tchaker. Pour être au norme, ils ont réalisé tous les travaux nécessaires au niveau des vestiaires et des tribunes. Il n’ont cependant pas l’essentiel. C’est à dire l’entretien de la pelouse. Il y a trois jours, j’ai effectué une visite au stade. Je suis rentré 15 secondes, avant de quitter les lieux sans saluer les membres du comité d’accueil, qui avaient à mon sens un comportement sadique. En ce qui me concerne, leurs présences ce jour là pour m’accueillir n’était pas nécessaire. Il aurait fallu être là tous les jours et veiller à ce que la pelouse soit en bonne état pour ce match important de qualification pour la coupe du monde. D’autant plus qu’il s’agit aussi de la sécurité et la santé des joueurs, avant de parler du résultat technique du match. Qu’on ne vient pas me parler de conditions climatiques et encore moins de champignons. On est le seul pays à en souffrir. » A déclaré Belmadi, avant de rajouter :  » Le match de l’Algerie aurait bien pu être délocalisé, vue l’état catastrophique de la pelouse de Tchaker. D’autant plus qu’on n’a pas une autre infrastructure où on pourrait recevoir les matchs de coupe du monde. La pelouse du stade d’Oran, où on s’amuse à faire des barbecues, a viré au jaune on ne sait pour quelle raison. D’autre part, celle du 5 juillet, qui a accueilli une cinquantaine de matchs en un temps record, est dans un état lamentable. Il ne faut pas se mentir. Dans l’état actuel des choses, on n’a pas une infrastructure digne de recevoir les matchs de l’équipe nationale et répondre aux normes FIFA. »Notons que le ministère de la jeunesse et des sports a décidé d’ouvrir une enquête pour connaître les raisons de mascarades. Des sanctions sont attendues.

Red

About redaction

Check Also

Football: Larouci reprend du temps de jeu

Peu utilisé depuis l’entame de la saison le latéral gauche de l’Equipe nationale Yasser Larouci …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *