Football: Belmadi « J’assume ce semi-échec, on n’a pas su être réalistes »

Après son premier résultat qualifié de semi-échec, concédé face à la Sierra Leone, l’entraineur national Djamel Belmadi a assumé entièrement la responsabilité en affirmant que ce n’était pas du tout l’entame souhaitée dans cette Coupe d’Afrique des nations où l’Algérie sera appelée à défendre son titre.  

« Ce n’est pas la meilleure des entrées dans le tournoi »

D’emblée Djamel Belmadi déclare : «Ce n’est pas la meilleure des entrées dans le tournoi. Nous avions à cœur de bien démarrer, de prendre un maximum de points et de faire une prestation qui nous mette en confiance, donc nous avons un sentiment de frustration. On a eu des situations pour marquer. On n’a pas su être réalistes cet après-midi» 

« Ceux qui sont rentrés ont apporté leur fraîcheur mais… »

Abordé au sujet des conditions climatiques très difficiles, me coach de l’Equipe nationale Djamel Belmadi a refusé de chercher des excuses, préférant argumenter Les conditions du jour n’étaient pas optimales, c’est le moins que l’on puisse dire. Pour autant, Belmadi n’a pas semblé chercher d’excuses : « Il faisait très chaud et humide. On jouait face à une équipe costaud physiquement et bien organisée. Nous avons du mal à casser les lignes. Il fallait chercher les intervalles et ceux qui sont rentrés ont apporté leur fraîcheur mais ce fut difficile. Nous avions été agréablement surpris par le climat le jour de notre arrivée mais, aujourd’hui, la chaleur et l’humilité étaient vraiment difficiles. Ça avantage l’équipe qui est en place, qui défend.» 

« Leur gardien de but a été héroïque »  

Voulant avoir son avis sur la prestation du gardien de but de la sélection  Sierra-Léonaise, Djamel Belmadi, ne tari pas d’éloges : « Il a fait un match héroïque, il s’est démené, il a été combatif. Dans ce genre de match, tant qu’on a pas marqué, ça donne de l’envie et du courage à l’adversaire pour bien défendre et procéder à des contre-attaques.» 

« La série d’invincibilité est importante mais  nous n’y pensons pas tout le temps » 

Enfin, s’il y avait un point positif à retenir de ce match, c’est peut-être que l’Algérie… n’a pas perdu, et demeure donc invaincue depuis désormais 35 rencontres. Cette donnée, Belmadi n’en fait pas une obsession après pareille rencontre : «Nous avions déjà déclaré que la série de matchs sans défaites (35 matchs, série en cours) était une chose très importante qui marquait l’histoire de notre football, mais non, nous n’y pensons pas tout le temps.» 

« Contre la Guinée Equatorial, il va falloir gagner et corriger ce qu’il faut corriger » 

Déçu mais bien entendu pas du tout abattu l’entraineur national Djamel Belmadi semble déjà plongé dans la préparation de la prochaine rencontre du groupe contre la Quinée Equatoriale. Interrogé ce propos Belmadi explique : «Il nous reste un match important contre la Guinée Equatoriale. Il va falloir gagner. Il faut gagner tous les matches. On vient toujours avec l’envie de gagner tous nos matches. Aujourd’hui on a failli à notre tâche. Il faut corriger ce qu’il faut corriger. Puis revenir contre la Guinée pour gagner ».  Conclu le coach  Belmadi dans son analyse du match 

Moumen A. 

About redaction

Check Also

Football: Italie: Aouar se rapproche de l’Arabie saoudite

Très convoité en Europe, le milieu de terrain international algérien Houssem Aouar pourrait bien prendre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *