Football: Brahimi« Je veux gagner la CAN et que l’on se qualifie pour le prochain Mondial 2026»

Evoquant ses  objectifs avec la  sélection Billel Brahimi affirme  « ce sont pratiquement les mêmes qu’en club. Je veux essayer de gagner le plus de matches possibles, gagner la CAN et que l’on se qualifie pour la prochaine Coupe du Monde. Ce sont des objectifs positifs. Je souhaite continuer à être appelé le plus souvent possible. Je vais travailler pour » 

«J’ai été super bien intégré. Sur le terrain, je me suis bien senti dans l’équipe » 

Revenant sur ses  premiers pas et son intégration en équipe d’Algérie, Billel Brahimi répond « franchement, j’ai été super bien intégré. Tout s’est très bien passé. Que ce soit le coach, le staff, les joueurs, notamment les anciens comme Islam Slimani, tout le monde m’a bien accueilli. Sur le terrain, je me suis bien senti dans l’équipe. Tout s’est fait naturellement. En plus, j’ai eu de la chance car on est resté longtemps au centre à Sidi Moussa  Alger. On y a fait plusieurs entraînements » 

« Lorsque j’ai entendu m’hymne national, j’ai eu des frissons… »   

Billel Brahimi livre aussi ses sentiments lorsqu’il avait  entendu l’hymne national pour la première fois sur un terrain de football « j’étais très fier. J’ai surtout eu des frissons, notamment quand on a joué à Alger. Il y avait une belle connexion avec les supporters, qui étaient présents au stade. Ce n’était pas juste les supporters, mais tout le peuple qui était derrière nous. Je l’ai ressenti tout de suite. 

« Ma mère était avec moi, elle était fière ça fait plaisir »  

La nouvelle recrue des Verts parle aussi de la réaction de ses  parents après sa première convocation en équipe d’Algérie « Ma mère était fière. Elle est venue ici quand je me suis rendu en Algérie. Elle était là derrière moi, ça fait plaisir »  

« Belmadi veut avoir du sang neuf. Les places sont chères en sélection. » 

 Voulant savoir son avis sur le discours de Belmadi à propos des  joueurs binationaux qui allaient bientôt  rejoindre la sélection, à l’image de Rayan Aït-Nouri et Yacine Adli, Bilel Brahimi déclare « Oui, bien sûr. Le sélectionneur s’est exprimé sur le sujet. Il veut avoir du sang neuf. Les places sont chères en sélection. Tout le monde va essayer de s’imposer en club pour rejoindre l’équipe nationale et donner le meilleur pour l’Algérie »   

Moumen A. 

About redaction

Check Also

Football: Brighton entre en lice pour Zorgane

Promu capitaine d’équipe du Sporting Charleroi, le milieu de terrain international algérien Adem Zorgane, est …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *