Football: Dumas reste au CRB malgré la pression des supporters

L’annonce de la démission, lundi, de Franck Dumas de son poste d’entraîneur du CRB, n’était pas une fake news. Le technicien français avait bel et bien annoncé à son président qu’il quittait ses fonctions au lendemain de la défaite à Biskra (1-0) et les malheureux événements qui s’en étaient suivi.

Mais comme lors des fois précédentes, le patron du Chabab, Amara, a refusé catégoriquement de se séparer de son entraîneur, lui renouvelant sa confiance pour la énième fois. « Tu peux perdre huit matches, tu ne partiras pas », a dit le patron de Madar à Dumas.

Il faut dire que le maintien de Franck Dumas est une décision qui arrive à contre-sens des revendications des supporters qui exigent depuis quelques semaines déjà la tête de l’homme. D’ailleurs, un groupe s’est déplacé jusqu’aux bureaux de Madar à Alger pour faire entendre leurs revendications. Un communiqué du CRB dénonçant l’attitude de ces supporters et refusant de se soumettre au dicta de la rue avait été pendu dans la soirée. Ce qui n’a fait que mettre le feu aux poudres puisque le PDG de Madar, Charef-Eddine Amara, avait été victime d’une tentative d’agression à sa sortie de son bureau. Une vitre de sa voiture avait été brisée par des projectiles.

C’est donc dans un climat plus que jamais tendu que le CRB s’apprête à affronter l’ASO Chlef en match retard du championnat. Une victoire est plus que souhaitable pour une équipe qui traverse une véritable crise de résultat.

En outre, un succès fera sans doute baisser un tant soit peu la pression.

Nassim A.

About redaction

Check Also

Football: Petkovic: «Aucun contact avec Adli»

Abordé au sujet des supposés contacts avec l’actuel milieu de terrain du Milan AC le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *