Football: L’Entente épinglée dans l’affaire Touré

Triple peine pour l’Entente de Sétif. Le club phare de Ain El Fouara vient d’être condamné dans l’affaire l’opposant à son ex-attaquant, Malik Touré. Destinataire d’un courrier émanant de la FIFA, l’Entente apprend qu’il devra payer à touré la baguette de 2 milliards neuf-cent millions de centimes avant le 10 août prochain. A partir de cette date, il payera en sus des penalties de l’ordre de 5% pour chaque retard cumulé.

En outre, l’ESS est interdite de recrutement jusqu’à la régularisation de sa dette en vers Malik Touré. Elle moins de deux semaines devant elle pour réunir la somme nécessaires et la verser dans le compte de l’ex-attaquant.

Une course contre la montre sachant qu’en référence aux nouvelles dispositions d’éligibilité des clubs aux compétitions interclubs de la CAF, tout club endetté sera automatiquement interdit de participation.

Ce sera le cas de l’ESS qui ne pourra pas valider son quitus pour une compétition africaine dans le cas où elle venait à terminer dans le top 3 du classement à l’issue de la 36e journée de la Ligue 1.

Naturellement, cette menace n’est effective seulement si l’Entente s’entête à ne pas payer Touré. Au regard des risques encourus, il est certain que la direction va se décarcasser dans les jours qui viennent pour réunir la somme nécessaire et la verser au joueur, sachant qu’elle a épuisé  toutes les autres les voies de recours.

Nassim A.

About redaction

Check Also

Football: Larouci reprend du temps de jeu

Peu utilisé depuis l’entame de la saison le latéral gauche de l’Equipe nationale Yasser Larouci …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *