Football: Mellal renversé, Yarichene installé à la tête de la SSPA JSK

C’est un véritable coup d’État auquel on  vient d’assister à la JS Kabylie. Le président du conseil d’administration, en l’occurrence Cherif Mellal, a été renversé par les actionnaires de la SSPA, à l’issue d’une réunion tenue ce matin au siège du Club Sportif Amateur (CSA). Par la même occasion, les actionnaires majoritaires et à leurs têtes le président du CSA, Djaafar Ait Mouloud, ont décidé de dissoudre le désormais ancien conseil d’administration et d’installer Yazid Yarichene à la tête du nouveau CA. Par ailleurs, le bras droit de Mellal, à savoir Nassim Benaberrahmane, a su tirer son épingle du jeu. En effet, ce dernier conserve son poste de directeur sportif, du moins jusqu’à la fin de saison. Les opposants on finalement eu raison de Mellal. Il faut dire que la cohabitation n’était plus possible depuis un certain moment déjà entre le désormais ancien président du Conseil d’administration de la SSPA et certains actionnaires, dont le président du CSA. Pour rappel, ves derniers avait tenté organiser une assemblée générale extraordinaire des actionnaires le mois dernier déjà pour renverser Mellal, en vain. La justice s’était opposée à cette réunion. Le bras de fer, engagé entre les deux parties, s’est alors musclé de plus belle. Mellal avait juré d’opérer un grand nettoyage au sein du club. Avec son avocat, il ont tenté de constituer un dossier pour remettre en question la constitution du capital de la société et surtout pour contester le nombre d’actions attribuées aux CSA (90%). C’est finalement les opposants qui sont arrivés à leurs fins. Notamment après avoir réussi à organiser l’AGEX. Ainsi l’actionnaire majoritaire de la SSPA a pu prendre, dans un cadre légal, les décisions qu’il souhaitait et les faire valoir. Cela dit, Mellal a déjà riposté. À l’occasion d’une conférence de presse, celui remet en question la légalité de l’AGEX, qui devait selon les statut, se tenir au siège de la SSPA et non celui du CSA pour être validée. Une chose est sûre, les choses ne vont pas s’arrêter là. Les deux parties, visiblement déterminées, vont s’engager dans une longue bataille juridiques, qui risque de mettre en péril l’un des plus prestigieux club Algérien.Ainsi, après avoir vécu un moment d’accalmie et connu une stabilité au niveau des résultats techniques, la JSK, qui vit une véritable situation d’implosion,  la JSK s’apprête à vivre l’une des pages les plus troublantes de son histoire. 

Red

About redaction

Check Also

Football: Italie: Aouar se rapproche de l’Arabie saoudite

Très convoité en Europe, le milieu de terrain international algérien Houssem Aouar pourrait bien prendre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *