Football: Oukidja lourdement chargé par son entaineur

Corrigé par l’AS Monaco ce week-end sur le score de Cinq buts à deux, le FC Metz est toujours reléguable. L’entraîneur de Metz László Bölöni, n’a pas du tout épargné son portier algérien Alexandre Oukidja, désigné comme le principal coupable de ce lourd revers.

En ballotage défavorable pour le maintien, le FC Metz, avant-dernier de la Ligue 1,a du mal à sortir la tête de l’eau. vit une saison compliquée. Auteur d’une boulette sur le troisième but monégasque, et pas du tout exempt de tout reproche sur une autre réalisation, Oukidja a essuyé de lourdes critiques de la part de son entraîneur Bölöni : « En deuxième mi-temps, on fait une bonne prestation, on est récompensé par les deux buts. Oukidja ne peut pas se permettre des choses comme ça. Même si tu gagnes 3-0, tu ne fais pas ça ! C’est un manque de respect vis-à-vis de lui-même, de ses coéquipiers, du staff, du club, des supporters. Ce sont des choses qu’un joueur professionnel ne fait pas. Même s’il le réussit, il ne le fait pas. Parce qu’il doit être sérieux ! S’il va perdre sa place ? C’est une autre question. Il aura une sanction, mais je la garde pour moi.  » Dira le coach Mezzin, remonté contre son poulain.
M.A.

About redaction

Check Also

Football: Benzia évoque son avenir

Auteur d’une saison magnifique avec le Qarabag FK, le meilleur joueur algérien du dernier stage …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *