Football: Slimani met Belmadi dans l’embarras !

Alors que la sélection nationale s’apprête à disputer ses premiers matchs des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations, 2023prévue en Côte d’Ivoire, des joueurs de l’Equipe nationale sont dans une situation difficile sur le plan sportif à l’image du meilleur buteur de l’histoire de l’EN Islam Slimani. en disgrâce avec son entraineur et aussi avec ses dirigeants qui ont soutenu la décision de Ruben Amorim dans son conflit avec l’international algérien, Islam  restera sans doute sans compétition jusqu’à  afin de la saison. un état de ait qi met l’entraineur national Djamel Belmadi dans l’embarras. Ce dernier ne purra pas compter sur les services d’un attaquant en manque de temps de jeu dans es rencontres assez relevées et d’un niveau qui exige une bonne aptitude physique et technique le mois de juin prochain. 

Islam s’accroche à son contrat 

Lié au club jusqu’au mois de juin 2023, l’attaquant international algérien ne compte pas du tout renoncer à son contrat. Selon le journal portugais Record Slimani qui n’est réellement pour rien dans ce dossier que l’entraineur Ruben Amorim aurait pu gérer sans laisser les choses s’envenimer, est décidé à faire valoir ses droits. Possédant des clauses en béton et quelques bonus à son avantage, Islam compte bien défendre ses droits à fond en ne renonçant à aucun de ses avantages mentionnés sur son contrat signé le mois de janvier passé. Slimani avait pour rappel, résilié son contrat tout seul avec l’Olympique Lyonnais pour pouvoir  s’est engager avec le Sporting sous forme de contrat libre.  

Un retour au Sporting qui tourne au cauchemar  

Alors que l’on avait présagé un retour gagnant de l’attaquant international algérien Islam Slimani au Sporting Portugal, surtout que ses débuts étaient couronnés de succès, finalement, l’ancien joueur du CR Belouizdad, semble bien regretter ce choix.  Après avoir résilié son contrat avec l’Olympique Lyonnais Slimani avait nourri beaucoup d’espoirs sur ce come-back au Sporting, lors du dernier mercato hivernal. Le buteur des Verts, misait sur un meilleur temps de jeu dans un club où il a connu beaucoup de réussite  entre  2013 et 2016. Une dispute avec   Ruben Amorim, premier responsable de la barre technique du Sporting l’a éjecté des plans de cet  entraîneur. Amorim  a signifié à ses dirigeants qu’il n’avait plus besoin des services de Slimani. Ce dernier pourrait donc voir son contrat, allant jusqu’en juin 2023, résilié en fin de saison. 

Moumen A.

About redaction

Check Also

Football: Mahrez ne renonce pas à la sélection

Annoncé, déjà en retraite, le capitaine d’équipe des Verts, Riyad Mahrez, n’a jamais prononcé une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *