Football: Sofiane Hanni rattrapé par une sombre affaire de corruption

Bien que ses années à Anderlecht sont loin derrière, Sofiane Hanni se retrouve mêlé dans une sombre affaire de trafic d’influence et de match arrangé bon gré malgré lui. C’est Sporza et la RTBF qui révèle un nouveau pan de l’histoire pas forcément du genre à flatter l’égo du natif d’Ivry-sur-Seine.

Les deux médias belges révèlent ainsi ce mardi comment l’international algérien a obtenu une prolongation de contrat de 4 ans à Anderlecht grâce à son agent, Dejan Veljković. Quoi de plus normal, penseriez-vous; un agent est payé pour cela. Sauf que ce serbe, connu pour ses connexions douteuses, aurait joué un rôle prépondérant dans consécration d’Anderlecht en 2016 en championnat.

C’est Herman Van Holsbeeck, manager d’Anderlecht de l’époque qui avait demandé à l’agent de Hanni de faire jouer ses liens pour aider les Mauves à décrocher le titre moyennant un contrat juteux pour son joueur.

Ce qui fut fait, relaye Sporza et la RTBF. En effet, Dejan Veljković entre en contact avec l’arbitre du match Anderlecht – Club Burges, un certain Sébastien Delferière, referee visiblement très porté sur l’éthique. «C’est pourquoi il mandate Veljković de demander à son ami Delferière « de protéger Anderlecht, de siffler correctement et de ne pas se laisser intimider », écrit Sporza. L’agent s’exécute, et l’arbitre lui assure alors « Anderlecht ne perdra pas », révèle la presse belge, reprise par Sofoot. Anderlecht obtient le nul (1-1) et décroche quelques semaines après le titre. C’est comme ça que Sofiane Hanni a signé un nouveau bail juteux de 4 ans.L’on doute fort que Sofiane Hanni, aujourd’hui à Al Gharafa, ait été tenu dans la confidence.

Nassim A.

About redaction

Check Also

Football: JSS: Foued Bouali, nouvel entraîneur

La JS Saoura a enregistré ce dimanche l’arrivée d’un nouvel entraîneur. Il s’agit de Foued …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *