Football: L’arbitre Gassama et la VAR pointés du doigt

Au lendemain de l’élimination de l’équipe nationale aux portes du Mondial-2022, le constat est implacable. Sur les réseaux sociaux, tous s’accordent à dire que l’arbitre Bakary Gassama et l’assistance VAR ont joué un rôle prépondérant dans la défaite, mardi, des Verts face au Cameroun.
Il est prouvé clairement dans des découpages vidéos devenus viraux sur les réseaux sociaux que le premier but du Cameroun était entaché d’une faute sur Aissa Mandi. Ce dernier a été poussé dans le dos par un vis-à-vis, ce qui conduit à un télescopage avec Rais Mbolhi.
Étrangement malgré les ralentis, les arbitres affectés à la VAR n’ont pas signalé cette faute et Gassama s’était précipité à valider le but.
Selon plusieurs experts, la VAR n’aurait jamais réellement fonctionné, les images qu’on proposait aux arbitres allemands n’étaient pas suffisamment précises pour leur permettre un jugement précis. A l’exception, révèle un journaliste allemand, sur le but de Slimani invalidé pour une position de hors jeu évidente.
Sur les réseaux sociaux, les Algériens ont lancé une campagne appelant à faire rejouer le match. Une éventualité qui ne se pose même pas, les résultat ayant été validé par la FIFA et il n’y plus lieu de revenir là dessus. La seule chose que l’Algérie peut obtenir c’est la suspension de Bakary Gassama. Ce qui ne saurait consoler les millions d’Algériens vu le tort causé.

Nassim A. 

About redaction

Check Also

Football: Mahrez ne renonce pas à la sélection

Annoncé, déjà en retraite, le capitaine d’équipe des Verts, Riyad Mahrez, n’a jamais prononcé une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *