Football: Belmadi « Si Dieu le veut, on les rendra nos supporteurs heureux »

Le sélectionneur national Djamel Belmadi s’est présenté bien mieux mentalement que la dernière conférence de presse  tenue à Alger avant son départ à Malabo pour la préparation du match aller remporté du reste un but à zéro contre le Cameroun à Douala sur le score d’un but à zéro.  

« Difficile de parler à la place des  Camerounais mais sûr qu’ils y croient » 

D’emblée le coach Belmadi a refusé de trop s’étaler sur la réaction des camerounais  battus par ses capés il y a quelques jours sur leur terrain de Japoma Douala  «Difficile de parler à la place des camerounais. La tristesse, la frustration, la déception étaient sûrement présentes, mais ils se disent surtout qu’il y a un 2ème match et ils y croient, ça c’est sûr et certain» 

« Si on se qualifie on manifestera notre joie, avec un peu moins de retenue j’imagine! » 

 Voulant savoir les raisons de cette retenue montrée par ses joueurs en fin de rencontre vendredi passé  alors qu’ils venaient de battre pour la première fois de l’histoire leur bête noire en matchs officiels, Djamel Belmadi dira «Pour notre part, même si nous étions satisfaits après notre victoire acquise au Cameroun, c’était une satisfaction mesurée et modérée car on sait très bien qu’il reste un match retour. Mes joueurs sont des professionnels. Si nous avons le même résultat positif demain, il y aura une autre manifestation de joie, un peu moins retenue j’imagine!» 

« Les joueurs ont mis en place ce qu’on a fait d’un point de vue pratique pendant le stage » 

Concernant les points positifs soulevés lors de la dernière confrontation remportée en déplacement  à Douala face aux camerounais, le driver des Verts a noté quelques satisfactions sans trop encenser ses poulains au risque de les déconcentrer «La satisfaction durant le dernier match était là. Ils ont mis en place ce qu’on a fait d’un point de vue pratique pendant le stage, et d’un point de vue théorique pendant les 2 derniers mois» 

« Le choix de Tchaker? Ce sont les joueurs qui s’y sentent bien… » 

Encore une fois l’entraineur national Djamel Belmadi  s‘est vu obligé de répondre à la question du choix du stade Mustapha Tchaker de Blida pourtant élucidé à plusieurs reprises durant ses multiples sorties médiatiques «Le choix de Tchaker? Ce sont les joueurs qui s’y sentent bien, on a une série d’invincibilité, il y a un ensemble de paramètres qui ont permis que l’on s’y sente bien. Ce n’est pas de la superstition, c’est surtout un feeling.  Après, je suis surtout l’avis des joueurs, ce sont eux les acteurs sur le terrain» 

« La doublure de Laouafi ? Ne vous inquiétez pas on a des solutions »    

L’unique doublure du défenseur latéral gauche d l’équipe nationale Ramy Bensebaini, est toute indiquée. Il s‘agit de Laouafi qui évolue depuis deux saisons  à l’ES Sahel.  Malgré cela, le coach  des Verts Djamel Belmadi s’est montré réservé concernant cette question d’un confrère empressé de connaitre la composition de l’Equipe nationale «La doublure de Laouafi? Oui, kayan (rires) (Djamel Belmadi fait référence à Ahmed Touba, dont il avait déjà parlé lors de la conférence de presse du début du stage)» 

«  « Le soutien des supporters, c’est ce que l’on veut, nous en sommes très contents » 

«J’ai vu des images d’achat des billets, désolantes. On aimerait faire venir tous nos supporters dans les meilleures conditions. Demain, si Dieu veut, on les rendra heureux, Le soutien des supporters, c’est ce que l’on veut, nous en sommes très contents et nous souhaitons surtout les rendre eux heureux» 

« Zerrouki est un joueur intelligent, je suis entièrement satisfait de son rendement »  

Critiqué à tort par certains le milieu de terrain de Twente FC Ramiz Zerrouki semble avoir convaincu son entraineur Djamel Belmadi. Ce dernier n’a pas hésité à qualifier son rôle d’important dans l’équipe et surtout d’ingrat aux yeux de certains pseudos connaisseurs «Il y a beaucoup d’intelligence de jeu chez Ramiz Zerrouki, sans ballon, dans ses déplacements, dans sa manière de colmater les brèches, c’est un joueur important de notre système de jeu » 

« Son travail est ingrat seuls les puristes se rendent compte de ce qu’il fait »   

Djamel Belmadi n’a pas cessé de préciser que son milieu de terrain Ramiz Zerrouki reste un élément clé dans son système défensif « Il réalise un excellent travail et arrive souvent à déstabiliser le jeu adverse. C’est un joueur important de notre système de jeu, il sait aussi ralentir certaines actions offensives de l’équipe adverse.  Il est précieux  même s’il n’a pas tut réussi sur le plan de la relance, j suis entièrement satisfait de son rendement  » 

« Slimani a vraiment envie de marquer pour aider son équipe, » 

Surnommé la légende le meilleur buteur de l’histoire du football Algérie Islam Slimani  est selon Djamel Belmadi pas très intéressé par le record de dédier Drogba, meilleur buteur des éliminatoires de la Coupe du Monde  mais le driver de ‘EN pense que ce sera aussi un défi à relever pour son joueur   «Islam Slimani n’a pas besoin de mon aide (pour dépasser le record de Drogba), il est déjà préparé! Il aime les challenges comme ça, il travaille bien et il a vraiment envie de marquer pour aider son équipe, ce qu’il a très bien fait à Japoma» 

« Ramy n’a pas fait d’erreur, il a tardé à faire une touche et n’a pas été prévenu… » 

L’entraineur national Djamel Belmadi ne digère toujours pas cet avertissement concédé par son défenseur latéral gauche Ramy Bensebaini qui sera donc suspendu pour cette rencontre retour face au Cameroun «Sur le carton de Ramy Bensebaini, vous allez dans le sens d’une décision injuste. Ramy n’a pas fait d’erreur, il a tardé à faire une touche et n’a pas été prévenu, c’était direct jaune» 

« Il faut prendre en considération l’adversaire, mais on doit rester concentré sur notre plan de jeu» 

Voulant savoir comment il imaginait la tactique des camerounais avant cette rencontre de mardi l’entraineur national ne semble pas trop se soucier de son adversaire ou cherche plutôt à cacher son jeu  à la veille d’un aussi grand rendez-vous   «Le plus important, c’est que ce que nous nous allons faire, et ce que nous nous devons faire. Il faut certes prendre en considération l’adversaire, ses qualités/faiblesses, mais surtout mettre en application nos principes et notre plan de jeu» 

« Nous sommes pleinement concentrés sur ce match retour » 

Concernant l’état d’esprit qui règne au sein de son groupe avant ce duel décisif pour une place au Mondial 2022, l’entraineur national déclare «Les mots de l’entraîneur relèvent de sa responsabilité. Nous, nous avons un objectif et nous travaillons pour ça. Nos joueurs sont conscients des qualités du Cameroun. Nous sommes pleinement concentrés sur ce match retour» 

« On connaît leur jeu offensif et, leur puissance athlétique » 

Abordé au sujet des qualités de cet adversaire, réputé coriace le sélectionneur national méfiant mais assez serein répond «Il y a beaucoup de choses à craindre dans cette équipe du Cameroun, bien sûr. On connaît leur jeu offensif, leur puissance athlétique, le fait qu’ils soient bons sur coup de pied arrêté. Le Cameroun a perdu, a laissé partir sa série d’invincibilité. Toutes les raisons du monde sont réunies pour qu’ils soient déçus et surtout très remontés» 

« Benrahma ? Avec l’absence de Bensebaini on a décidé d’appeler un renfort offensif » 

Répondant à l’apport de Said Benrahma pour ce duel retour, Djamel Belmadi explique pourquoi il a fait appel à l’attaquant  de West Ham  United «Benrahma était dans la liste élargie. Avec l’absence de Bensebaini, le fait que l’on joue à domicile, on a décidé d’appeler un renfort offensif» 

« J’espère que le remplaçant de Bensebaini sera tout aussi à la hauteur » 

Le coach de l’EN regrette bien entendu l’absence de Ramy Bensebaini, compte tenu de son importance ais préfère rester «Pour l’absence de Ramy Bensebaini, on connait sa valeur, on sait à quel point il est important pour cette équipe. J’espère que son remplaçant sera tout aussi à la hauteur» 

Moumen A. 

About redaction

Check Also

Football: Mahrez ne renonce pas à la sélection

Annoncé, déjà en retraite, le capitaine d’équipe des Verts, Riyad Mahrez, n’a jamais prononcé une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *