Football: Benlamri dans le viseur d’Al-Tai et Al-Taawoun

Le défenseur international algérien Djamel Benlamri n’est pas encore fixé sur sa prochaine destination, malgré  le fait qu’il s‘est déplacé en Arabie saoudite il y a 3 jours, pour conclure avec l’un des clubs qui désirent le recruter, cet été. Seulement en conflit avec son ancien club Al-Shabab  Djamel n’a pas encore trouvé une issue à même de lui permettre de rebondir ailleurs. Al-Shabab  lui pour rappel, proposé une offre à l’amiable en  échange de la résolution de son différend avec lui auprès de la  FIFA qui  lui a infligé une amende financière de 905 mille euros, après si transfert à l’Olympique Lyonnais puis au Qatar SC. Selon les dernières informations provenant des médias saoudiens, en plus du club d‘Al Wahda  qui est intéressé par ses services, deux autres équipes sont entrées en lice dans ce dossier un peu compliqué. Il s’agit  d’Al-Tai où évolue l’Algérien Amir Sayoud   Al-Taawoun Football Club.  

Vite bondir pour espérer un retour en sélection  

En plus de l’urgence de vite procéder à la régularisation  de sa situation vis-à-vis de son ancien club Al-Shabab, Djamel Benlamri qui possède 45 jours pour s’acquitter de  l’amende infligée   par FIFA  Belamri est contraint aussi de  sceller son avenir au plus vite pour commencer la  préparation d’avant saison avec sa nouvelle formation et espérer redémarrer une nouvelle saison plus prolifique à même de lui permettre de regagner la confiance du sélectionneur national Djamel  Belmadi surtout que ce dernier a été on ne peut plus clair dans ses récentes déclarations, à propos des joueurs écartés et leur probable retour en séleciotn.   

Les places sont très chères dans l’axe  

Djamel Benlamri, désigné meilleur défenseur de la CAN 2019 en Egypte, accuse un petit peu le coup en équipe nationale. Depuis la dernière Coupe Arabe, il n’est plus dans une situation confortable surtout après l’éclosion des jeunes talents dans son poste à l’instar de Mohamed Amine Tougai et Ahmed Touba. Brillant face à l’Ouganda et l’Iran, Touba et Tougai se présentent comme de sérieux postulants à prendre une place dans l’axe de la défense, comme de bonnes doublures  au tandem  Aissa Mandi et Abdelkader Bedrane, complémentaires depuis els derniers matchs joués ensemble. Belmadi dispose aussi actuellement d’autres  solutions à l’image de Ramy Bensebaini qui évolue dans l’axe avec son club en Allemagne. Ce qui rend les places très chères dans un registre de jeu où la concurrence devient de plus en plus féroce  

M.A.  

About redaction

Check Also

Football: Othman Sahbane nouveau président de l’USM Alger 

Le groupe Serport, propriétaire majoritaire de la SSPA USM Alger, a procédé ce matin à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *