Football: Djamel Belmadi fixe les objectifs des Verts à la CAN

Jamel Belmadi a animé, ce jeudi, une conférence de presse au cours de laquelle il a fait le point sur le groupe retenu pour la CAN, mais aussi et surtout sur la préparation des Verts à Doha, fortement perturbée par des les défections dues au COVID et la circulaire de la FIFA.

Moins offensif que d’habitude, le coach national s’est imposé, comme il l’avait précisé « une obligation de réserve » qui a fait qu’il ne dira pas tout ce qu’il avait sur le coeur. 

« Nous sommes tenants du titre. Nous allons aborder la compétition avec ambition, parce que nous voulons rendre notre peuple heureux. Nous avons vu la joie retrouvée avec cette Coupe arabe de la FIFA. La CAN (2019, ndlr) était plus à notre portée que la Coupe du Monde, nous l’avons gagnée pour la première fois depuis 1990. On a clairement envie de remplir cette vitrine, de ramener des titres », a indiqué Belmadi qui rassure au passage sur son état d’esprit et celui de son groupe à moins de deux semaines de leur entrée en lice dans le tournoi.

En effet, Djamel Belmadi a mis encore une fois la barre très haut.« Ce n’est pas tous les jours que nous allons loin en CAN, y compris chez les jeunes. Aller en demi-finale, ce serait super, mais ce n’est pas un titre. Moi, je veux des titres. Aujourd’hui, j’ai faim de titres, envie qu’on respecte mon pays. Quand on voit notre drapeau pendant la Coupe Arabe, ce n’est pas du nationalisme bête et méchant, c’est l’envie de nous voir tout en haut. Cette flamme-là m’anime », a-t-il ajouté.

Conscient que l’Algérie sera attendue de pied ferme au Cameroun, Belmadi s’accommode volontiers de ce statut de favori.« La pression du tenant du titre ne peut être que positive. Tu fais tout pour arriver à un certain niveau ou à un certain statut pour t’écrouler ensuite? Non! Pour nous battre, il va falloir souffrir. Nous, nous ne lâcherons rien jusqu’au bout. Vaut-il mieux être le favori ou l’équipe que personne ne considère. Quand je suis arrivé, c’était la deuxième hypothèse », prévient Belmadi.

Et d’enchaîner : « Tout le monde va vouloir nous faire tomber, encore plus la Côte d’Ivoire qui est d’ores et déjà non qualifiée pour la prochaine Coupe du Monde. Ils vont vouloir gagner cette CAN, nous, nous allons assumer. Nous voulons rester haut, nous voulons rester forts ».

Nassim A.

About redaction

Check Also

Football: Coupe d’Algérie: MCA-CSC à huis clos !

Ce qui n’était qu’une rumeur s’est finalement confirmée. La demi-finale de la Coupe d’Algérie entre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *