Football: JSK: Le rêve de la 8e étoile s’évapore !

La JS Kabylie s’est inclinée  face au RAJA, hier, par deux buts à un en finale de la coupe de la CAF, à Cotonou. Sans doute tétanisés par l’enjeu de cette finale, les Canaris ont très mal débuté leur match en concédant deux buts après seulement un quart d’heure de jeu. En effet, il n’aura fallu aux Rajaouis que cinq petites minutes pour trouver le chemin des filets par l’entremise de Sofiane Rahimi qui est parti à la limite du hors jeu -selon la VAR- pour battre Benbot. Moins de dix minutes plus tard, Ben Malango (14’) doublera la mise (2-0). Un scénario cruel qui reflète néanmoins le très mauvais début de matches des Canaris, approximatifs et crispés. C’est là qu’on voit aussi le métier des joueurs du RAJA qui ont eu une maîtrise quasi parfaite de la première manche. 

Au retour du vestiaire, la tendance a changé. On a assisté même, un temps, au réveil des Canaris dès l’entame de la seconde période. L’entrée de Hamroune provoquera le déclic. Mais le but de Boulahia (46’) et l’expulsion de Arjoune (63’) n’auront pas suffit aux Canaris pour remettre les pendules à l’heure en dépit d’une domination quasi totale.  Il y avait pourtant de la place pour un deuxième but. L’excès de précipitation a incontestablement joué un mauvais tour aux coéquipiers de Bencherifa qui n’ont jamais su construire des attaques directes et placées. L’approximation dans la dernière passe, le mauvais placement et la maladresse dans le dernier geste ont rendu la domination « kabyle » stérile, sans réel danger pour l’arrière garde rajaouie qui a su comment gérer le temps et sortir indemne de cette empoignade.

Au final, la JSK a échoué pour la première fois de son histoire en finale d’une compétition africaine. Mais qu’à cela ne tienne, cette équipe mérite tous les honneurs et les encouragements pour avoir réussi à se hisser en finale. Rien que pour ça, on vous dit merci !

Nassim A.

About redaction

Check Also

Football: Mahrez ne renonce pas à la sélection

Annoncé, déjà en retraite, le capitaine d’équipe des Verts, Riyad Mahrez, n’a jamais prononcé une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *