Football: La FAF réagit à la nomination de Jushua Bondo

Il était prévisible que la FAF n’allait pas rester « muette » après la désignation du referme botswanais, Jushua Bondo pour officier le match Cameroun-Algérie, le 25 mars prochain. L’homme en noir a un contentieux avec l’Algérie et théoriquement son affectation pour ce choc des barrages de la coupe du monde FIFA Qatar-2022 allait inéluctablement poser problème.

La Fédération algérienne de football (FAF) va faire appel de la décision de la FIFA de désigner l’arbitre botswanais, Jushua Bondo pour officier le barrage aller de la coupe du monde FIFA Qatar-2022 entre le Cameroun et l’Algérie, le 25 mars prochain à Douala. L’instance fédérale et en train, selon des sources crédibles, de finaliser un rapport qu’elle compte envoyer incessamment à la CAF pour récuser ce referee sur lequel avait établi, le mois de septembre dernier, un premier rapport après sa prestation jugée vicieuse au cours du match Burkina Faso-Algérie (1-1).

Le sélectionneur national Djamel Belmadi, qui n’avait pas mâché ses mots, et plusieurs fois plutôt qu’une, fasse à la presse, à l’égard de ce referee a clairement manifesté son opposition en interne quant à sa désignation, et a demandé à la FAF de faire appel.

Concrètement, il y a très peu de chances pour que l’appel de la FAF aboutisse à un changement d’arbitre. Mais au moins, elle aura affiché clairement sa position et pourra, le cas échéant, mettre la pression.

Nassim A.

About redaction

Check Also

Football: Petkovic poursuite sa tournée

Le sélectionneur national Vladimir Petkovic poursuite sa série de rencontre avec les équipes de Ligue …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *