Football: La FAF répond à la fédération camerounaise

Même si elle est intervenue un petit peu en retard la réponse de la fédération algérienne de football à son homologue de la FECAFOOT  qui a usé d’un langage de menaces pour intimider l’entraineur national Djamel belmadi à ne plus parler de la mauvaise prestation de l’zritre gambien Bakary Gassama, est enfin arrivée ce soir. la FAF a publié un communiqué dans lequel il a été précisé que : «  La Fédération algérienne de football (FAF) a pris connaissance avec étonnement et désappointement le communiqué de presse n°3 publié, dans la soirée du lundi 25 avril 2022, par la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) et signé par son président, M. ETO’O Fils Samuel, et tient à apporter les précisions suivantes : La FAF, fidèle à sa ligne de conduite, a toujours entretenu d’excellentes relations, amicales et fraternelles avec les fédérations africaines sœurs, et plus particulièrement avec la FECAFOOT, et veillera au renforcement et à la consolidation de ces relations.  

La FAF et le sélectionneur national, M. Djamel BELMADI dans l’interview dont fait référence ce communiqué n’ont, à aucun moment, insinué, cité et encore moins accusé la FECAFOOT ou une autre fédération ou bien une instance internationale de quoi que ce soit. Par contre, ils ont à maintes reprises dénoncé légitimement le comportement de certains arbitres dont les décisions et les attitudes ont influé négativement sur le déroulement, voire le résultat d’un match » Peut-on notamment lire. Un petit peu plus loin la Fédération algérienne de football rajoute qu’elle ne compte pas lâcher l’affaire intentée au niveau d l’instance Mondiale du football FIFA « La FAF, comme toute autre fédération à travers le monde, a usé de son droit légitime de défendre ses intérêts auprès des instances internationales compétentes, et ce, conformément aux règlements en vigueur »  

Dans ce communiqué signé parle président Charafeddine Amara on peut aussi relever la ferme intention des instances algériennes à combattre tout ce qui peut toucher en mal le  football continental « Dénoncer le comportement de certains arbitres, s’inscrit dans une démarche d’intérêt générale, à laquelle adhère la plupart des acteurs du football, pour le bien et la préservation de l’intégrité du jeu dans notre cher continent auquel nous appartenons et dont nous partageons les valeurs et jalousons son honorabilité et son image »  

M.A.  

About redaction

Check Also

Football: Europa League Conférence: Bentaleb s’incline face à Aston Villa

Lille est finalement sorti indemne de son déplacement ce jeudi à Aston Villa. Dans cette …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *