Football: Le doyen a 100 ans

Le 7 aout 1921, un groupe de jeune de la Casbah d’Alger, dont le principale fondateur Abderrahmane, dit Baba Hamouda, donnent naissance au premier club musulman Algérien. Après un tour de table et plusieurs propositions, le groupe décide de donner le nom de Mouloudia Club d’Alger au doyen des équipes musulmanes Algériennes. Le MCA étant créé le jour du Mawlid Ennabawi Echarif, selon plusieurs sources concordantes. Le Mouloudia, club multi disciplines a été créé dans un but révolutionnaire, à savoir défendre la cause et l’identité nationale à travers le sport. Après un début plutôt difficile, en raison du manque de moyens et de financement, l’équipe de football accède à la première division de l’ère coloniale durant la saison 1935/36. C’est durant la décennie 1970- 1980 que le MCA a vécu ses meilleures années de gloire. Notamment avec les Batrouni, Bencheikh, Bousri, Bachi, Zenir, Kaoua ou encore le regretté Draoui. Le premier titre du club, post période coloniale, est réalisé durant l’année 1971 avec une coupe d’Algérie au dépend du voisin USM Alger (2-0), au stade municipal (actuel 20 Aout). L’équipe était drivée à l’époque par feu Ali Benfedha. Dans la foulée, l’équipe remporte son premier titre de champion en 1972. Cependant, sa plus grande réalisation demeure le triplé (championnat, coupe et coupe d’Afrique des clubs champion) en 1976. Un exploit jamais égalé par une équipe Algérienne, qui l’a conduit à fouler la pelouse du fameux Santiago Bernabeu, en mars 1977. A l’occasion d’un tournoi, célébrant le 75éme anniversaire de la formation Madrilène, le MCA s’est incliné face au grand Real sur le score de 2 à 1. Après la réforme de 1977 le plus vieux des clubs Algérien a commencé à vivre une situation de déclin, pour diverses raisons. Après le trophée de coupe d’Algérie en 1983 face à l’ASMO (4-3 AP), le MCA a connu une grande traversée du désert, avec notamment une première relégation durant la saison 1984-1985. Ce n’est qu’en 1999 que le Mouloudia renoue avec le succès, en s’imposant en finale du championnat face à la JSK 1-0 à Oran. Depuis, la formation de la capitale vit des hauts et des bas. Durant les vingt dernières années, le MCA, qui a refait un tour en Ligue Deux durant la saison 2001-2002, a remporté quatre coupes d’Algérie (2006, 2007, 2014 et 2016) ainsi qu’un titre de champion d’Algérie. Une moisson jugée faible, par rapport aux moyens conséquents mis en place par le désormais propriétaire du Club la Sonatrach. Cela dit, le club dispose d’un palmarès impressionnant tout de même, avec 7 championnats, 8 coupes d’Algérie, 1 coupe de la Ligue, 3 super coupes d’Algérie, 2 coupes Maghrébines des vainqueurs de coupes et 1 coupe d’Afrique des clubs champions. Omar Batrouni est le joueur le plus capé, avec 363 matchs disputé sous les couleurs du Mouloudia. De son coté, Abdeslam Bousri est le meilleur buteur de l’équipe avec 164 réalisations.

Pour ce qui est des autres disciplines, passées sous l’appellation GS Pétroliers depuis 2013, le club connait chaque années des succés tant au niveau national que continental.  

 Aujourd’hui, le Mouloudia fête son centenaire, sans titre et surtout dans contexte sanitaire pour le moins difficile. Ainsi, à l’initiative des comités de supporteurs, les fans du MCA ont décidé de fêter autrement leur centenaire. Au lieu du traditionnel craquage, ils ont voulu célébrer l’anniversaire de leur club cher par une action humanitaire. L’argent de l’énorme craquage prévu va servir à acheter des concentrateurs d’oxygène qui seront mis à la disposition des malades atteint par la COVID 19. Sous le slogan : « de l’oxygène plutôt que des fumigènes », les amoureux du Mouloudia font un geste symbolique qui les honore.    

Red

About redaction

Check Also

Football: Doublé salvateur de Bouzok face à Berkane

L’attaquant algérien formé au Paradou AC , Yousri Bouzok qui a repris la compétition ave …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *