Tennis: Le président de la FAT suspendu à titre conservatoire

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderrazak Sebgag a décidé, la suspension à « titre conservatoire » du président de la Fédération algérienne de tennis (FAT), Mohamed Soufiane Yousfi, de toute activité au sein du mouvement sportif national, pour « comportement hostile à la moralité sportive », a indiqué samedi un communiqué du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS).

La suspension a été décidée « conformément à l’article 217 de la loi 05-13 du 23 juillet 2013, relative à l’organisation et au développement des activités physiques et sportives », précise le communiqué, indiquant que « cette suspension fait suite aux déclarations provocatrices du président de la FAT, visant ouvertement la famille sportive du tennis et du football, lors du Collège technique national de tennis, réuni le jeudi 13 octobre ».

Le président de la FAT, sera donc traduit devant le conseil de discipline du Comité Olympique et sportif algérien (COA) en application des modalités juridiques et organisationnelles, souligne le MJS. Il s’ agit, ajoute le même communiqué, d’un « comportement hostile à la moralité sportive selon l’article 8 du décret exécutif 16-153 du 16 Chaabane 1437, correspondant au 23 mai 2016, fixant les modalités juridiques et généraux relatives aux dirigeants sportifs, bénévoles, et aux élus ».Les déclarations du président de la FAT sont considérées comme « une atteinte à la dignité » des personnes visées et « influent également d’une manière négative sur le mouvement sportif national », précise le communiqué du département ministériel.

Nassim A.

About redaction

Check Also

Volley-ball: Les Mouloudéennes en quart de finale de la coupe d’Algérie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *