Football: Boudebouz: « Je ne veux pas vivre une relégation avant la fin de ma carrière »

Le milieu offensif de l’AS Saint-Etienne Ryad Boudebouz s’est confié au micro de Radio RMC. Dans une interview assez longue, l’ancien joueur de Sochaux  est venu sur les chances des Stéphanois de se maintenir en Ligue 1 française. Ryad  refuse de penser  une éventuelle rétrogradation du club cette année   

 « Le coach a confiance en nous, et nous avons confiance en lui »  

Voulant savoir s’il était optimiste comme son entraineur Pascal Dupraz qi avait déclaré qui est  persuadé que l’AS Saint-Etienne allait  se maintenir, Ryad Boudebouz répond « Il arrive à un moment où, dans un groupe, c’est un manque de confiance. Il a analysé les qualités du groupe en regardant les matchs avant d’arriver. Il a bien vu qu’il y avait de la qualité et qu’il était capable de maintenir ce groupe. Quand il le dit, il est convaincu. Il ne nous le dit pas pour qu’on prenne confiance. Il a envie, il a confiance en lui, et il a surtout confiance en nous »  

« Le public te fait gagner 7à10 points sur une saison… c’est un appui de malade ! »  

Concernant le retour des supporteurs au  Chaudron, comme c’était le cas face à Strasbourg, où ils étaient  plus de 28.000 spectateurs à Geoffroy-Guichard, Ryad Boudebouz pense que cela sera   déterminant pour réussir le maintien en Ligue 1 cette saison « Le public, je ne sais pas s’il s’en rend compte, mais pour nous, c’est un appui de malade sur un terrain ! Le public te fait gagner 7 à 10 points sur une saison. Et ça, il faut en être convaincu. Le prochain match à domicile, c’est contre un concurrent direct (réception de Metz, dimanche 6 mars, ndlr), il faut que le stade soit plein. Même si, par nos performances, certains ont moins envie de venir… il faut que le Chaudron brûle, qu’on prenne des points et qu’on se maintienne. C’est une force incroyable pour les joueurs dans une situation comme celle-ci, on a besoin de ça.  On a vraiment besoin du stade plein, des kops pleins, de tout le monde, pour pouvoir se maintenir puisque ce sont les matchs, comme on dit, à 6 points »  

L’Algérien Ryad Boudebouz affirme qu’il ne veut pas du tout voir son nom associer à une quelconque relégation, et promet que ses camarades et li vont tout faire pour éviter ce scénario  « On a tous aussi un intérêt individuel. Si on descend, ce n’est bon pour personne. On est un grand club. Ce club a une histoire. On est entourés de beaucoup de jeunes, il faut faire passer ce message. Certains ne savent pas forcément ce que ça veut dire une descente. J’ai eu la chance, à chaque fois que j’ai joué le maintien, de me maintenir, et je n’ai pas envie que ça arrive avant de finir ma carrière. C’est un club emblématique. On a la chance d’être dans ce club-là. Quand t’es formé ou que tu joues à Saint-Etienne, c’est une chance. Il faut se le dire. Le public est magnifique. On doit le faire pour ce club »  

« Il nous manque 5 à 6 victoires pour se maintenir. Ce qui est totalement faisable »  

Abordant le sujet des chances du maintien de  l’ASSE après sa bonne série de 4 matchs sans défaite, et surtout ses Trois succès d’affilée, Boudebouz  estime que le malgré le fait que le club  est sortie de la zone de relégation, le prudence doit rester de mise car le chemin est encore long « Il nous manque 5 à 6 victoires pour se maintenir. Ce qui est totalement faisable. On a un match, entre guillemets, bonus à Paris, parce que c’est le PSG. Et après, tu as des confrontations directes qu’il va falloir gagner, des matchs à l’extérieur où on est capables de faire le travail. Quand on avait que 12 points, on se disait que telle équipe devait perdre… Maintenant, on a remis les compteurs, on est à peu près tous à égalité. C’est ce qu’on va faire qui va faire en sorte que l’équipe se maintienne »  

Synthèse de Moumen A.  

About redaction

Check Also

Football: Europa League Conférence: Bentaleb s’incline face à Aston Villa

Lille est finalement sorti indemne de son déplacement ce jeudi à Aston Villa. Dans cette …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *